EXCLUSIF. EELV : le groupe écologiste se maintient au Sénat

le
0
Jean-Vincent Placé a quitté EELV.
Jean-Vincent Placé a quitté EELV.

Après le départ de Jean-Vincent Placé d'Europe Écologie-Les Verts, les sénateurs écologistes, divisés sur la stratégie à adopter par rapport au gouvernement, ont finalement trouvé une solution pour sauver leur groupe au terme d'une réunion de plus de deux heures qui a eu lieu ce jeudi : Placé, qui était jusqu'ici seul à la tête du groupe, partagera le plateau avec Corinne Bouchoux, qui est à la fois proche de lui et toujours membre d'EELV. La sénatrice du Maine-et-Loire s'est exprimée en faveur de la légalisation d'une assistance médicalisée active à mourir, et a notamment été rapporteur de la proposition de loi sur la suppression de la publicité dans les programmes jeunesse de la télévision publique.

« Une dérive gauchiste »

Il s'agit d'une « victoire » pour Jean-Vincent Placé, qui avait claqué la porte d'EELV en dénonçant « une dérive gauchiste », et qui reste à la tête du groupe écologiste au Sénat envers et contre tous ses anciens camarades. Le bureau exécutif du parti et les militants avaient réclamé son départ du plateau pour qu'il revienne à un membre d'EELV. Et quatre sénateurs écologistes (Esther Benbassa, Ronan Dantec, Jean Desessard et André Gattolin) avaient également menacé de quitter le groupe si Placé, qui vient de créer un nouveau parti avec François de Rugy, l'Union des démocrates écologistes (UDE), demeurait président. Ils avaient fixé la fin de leur ultimatum au 4...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant