EXCLUSIF. DSK en off !

le
0
Dominique Strauss-Kahn et sa compagne à Roland-Garros, en 2013.
Dominique Strauss-Kahn et sa compagne à Roland-Garros, en 2013.

DSK entre dans sa troisième vie : l'ancien professeur, l'ancien politique, est désormais un homme d'affaires aux conseils recherchés. Dans quelques jours, le 1er juillet, son fonds, DSK Global Investment, sera lancé sur le marché. Il espère lever 500 millions de dollars à la fin de l'année et 2 milliards de dollars à terme. Un fonds qui s'adresse aux fonds souverains et aux grandes fortunes. Si, aujourd'hui, l'ancien patron du FMI partage sa vie entre deux avions, quatre continents et quelques escapades dans sa résidence de Marrakech, son regard politique n'a rien perdu de son acuité.

Si DSK a explosé en vol dans la suite 2806 du Sofitel de New York, les strauss-kahniens, eux, n'ont pas trop mal réussi sous Hollande : Jean-Christophe Cambadélis, son plus fidèle bras droit, dirige désormais le parti ; Jean-Marie Le Guen, sa boîte à idées d'antan, est désormais secrétaire d'État des Relations avec le Parlement. DSK continue également à voir Christophe Borgel, l'homme des élections au PS, ou encore son ancienne plume Gilles Finchelstein. Julien Dray n'était pas particulièrement proche de lui, mais, depuis un an, les deux hommes se sont rapprochés. Dray, désormais en froid avec Hollande, trouve en DSK un confident attentif...

C'est à l'intérieur de ce petit cercle, auquel il faut ajouter quelques hommes d'entreprise, que la parole de DSK est la plus libre. Hollande, Valls, l'Europe, la globalisation... Le Point a reconstitué ses...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant