EXCLUSIF. Ce que les juges reprochent à Isabelle Balkany

le
0
La Maison du Soleil est devenue Villa Pamplmousse à la suite de précédents ennuis judiciaires.
La Maison du Soleil est devenue Villa Pamplmousse à la suite de précédents ennuis judiciaires.

Le répit n'aura été que de courte durée pour les époux Balkany. Réélus haut la main dans leur fief de Levallois-Perret, en mars dernier, le maire de Levallois-Perret et son épouse auront à peine eu le temps de savourer leur victoire. Placée en garde à vue ce mercredi, comme l'a révélé le site de M6, Isabelle Balkany va devoir expliquer pourquoi elle n'a pas déclaré au fisc français la propriété d'une villa estimée à plus de 3 millions d'euros sur l'île de Saint-Martin. À la suite de l'enquête de notre magazine (Le Point n° 2148), qui avait identifié la Villa Pamplemousse comme appartenant au couple depuis le milieu des années 90, les policiers de l'Office central de lutte contre la corruption à Nanterre ont remonté sa trace jusqu'à la société liechtensteinoise Real Estate French West Indies. Ils ont découvert que la véritable propriétaire de ce bien immobilier n'est autre... qu'Isabelle Balkany elle-même. Changement de nom Acquise par l'épouse du maire de Levallois il y a plus de quinze ans sous le nom de Maison du Soleil, la villa avait été rebaptisée Villa Pamplemousse après avoir été citée, en 2001, dans un rapport de police à la suite de précédents ennuis judiciaires. REVOIR notre diaporama sur la Villa Pamplemousse Sous le coup d'une enquête pour "blanchiment de fraude fiscale" depuis novembre dernier, les Balkany auraient depuis cherché à vendre précipitamment leur demeure antillaise de...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant