Evacuation d'un des plus anciens bidonvilles de Roms de France

le
0

LA COURNEUVE, Seine-Saint-Denis (Reuters) - Les forces de l'ordre ont procédé jeudi à l'évacuation d'un des plus vieux bidonvilles de France, à La Courneuve (Seine-Saint-Denis), où vivaient quelque 200 Roms, ont constaté des journalistes de Reuters.

L'évacuation de ce bidonville, niché depuis 2008 dans une zone industrielle de La Courneuve près de l'A86, s'inscrit dans le cadre d'une procédure engagée en 2013 par le maire communiste de la ville, Gilles Poux.

Les recours déposés depuis par les associations ont été rejetés.

Selon la préfecture, une solution de relogement a été proposée pour les personnes les plus vulnérables, soit une soixantaine sur les 203 - 121 adultes et 82 enfants - recensées cette semaine sur le terrain.

Une mesure jugée insuffisante par les associations, comme la Fondation Abbé Pierre ou Médecins du Monde. Ces derniers ont fait savoir qu'ils allaient distribuer une trentaine de tentes.

"Ces personnes, qui vivaient là depuis sept ans, se retrouvent aujourd'hui à la rue, faute de solutions suffisantes et satisfaisantes", déclarent les deux associations dans un communiqué commun.

"Cette expulsion reflète à nouveau l'incohérence politique qui ne fait que déplacer le problème sans chercher de solutions de fond", ajoutent-elles, demandant l'application de la circulaire du 26 août 2012 sur les évacuations de campements illicites de populations roms.

Le texte, fruit d'un compromis gouvernemental, demandait aux préfets d'anticiper et d'accompagner les démantèlements des "campements illicites", notamment en cherchant des solutions de relogement et en procédant à un diagnostic social.

La circulaire, mise en place par la nouvelle majorité de gauche, avait été saluée à l'époque par les défenseurs des droits de l'Homme qui y voyaient un changement de cap après le discours de Grenoble de Nicolas Sarkozy en 2010, dénoncé comme une charge anti-Roms.

(Anna Saccoccio, avec Marine Pennetier, édité par Sophie Louet)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant