Européennes : Marine Le Pen met l'UMP sous pression

le
0
Présidé par Marine Le Pen, le parti frontiste n'a jamais fait de gros scores aux élections européennes.
Présidé par Marine Le Pen, le parti frontiste n'a jamais fait de gros scores aux élections européennes.

À quelques heures du scrutin européen de dimanche, le FN continue à caracoler dans les sondages. Selon une étude Harris Interactive, le parti de Marine Le Pen est crédité de 23 % des intentions de vote contre 21 % pour l'UMP et 16 % pour le PS. "La victoire est possible !" ne cesse de répéter d'ailleurs Marine Le Pen, qui enchaîne les meetings de soutien à ses candidats. Vendredi matin, sur LCI, la tête de liste dans le Nord-Ouest a une fois de plus lancé un appel aux abstentionnistes : "C'est eux qui ont incontestablement la possibilité d'envoyer le signal le plus fort qui soit à la classe politique française qui n'assume pas ses responsabilités."

Un record historique pour le FN ?

L'état-major frontiste retient son souffle jusqu'à dimanche et rappelle : "Nous avons deux objectifs : dépasser la barre des 20 % des voix et constituer un groupe au Parlement européen". Et si le FN termine en tête devant l'UMP, cela sera la cerise sur le gâteau", avoue Wallerand de Saint-Just, ex-candidat FN à la mairie de Paris. Si Marine Le Pen réalise un score supérieur à 20 % dimanche, ce sera un score historique. Créé en 1972 par Jean-Marie Le Pen, le parti frontiste n'a jamais fait de gros scores aux élections européennes. C'est en 1989 que le FN a battu son record avec 11,72 %. Pour rappel, le parti lepéniste avait réalisé 9,81 % en 2004 (sept eurodéputés FN avaient été élus) et 6,34 % en 2009, envoyant trois élus au Parlement européen,...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant