Européennes : le petit prince des Roms à l'assaut du Parlement

le
1
De gauche à droite : Claire Hehn, Alexandre Marin, Louis de Gouyon Matignon, Lorette Hehn et Alexander Heusch sont adhérents au Parti européen et candidats aux élections européennes du 25 mai 2014.
De gauche à droite : Claire Hehn, Alexandre Marin, Louis de Gouyon Matignon, Lorette Hehn et Alexander Heusch sont adhérents au Parti européen et candidats aux élections européennes du 25 mai 2014.

Insuffler un nouveau souffle à l'Europe, c'est l'objectif que s'est fixé Louis de Gouyon Matignon. À 22 ans, cet étudiant en droit est la figure de proue de la plus jeune liste de l'histoire des élections européennes. Candidat en Ile-de-France, il se présente sous l'étiquette du Parti européen, qu'il vient tout juste de fonder. À quelques jours du premier tour, l'enfant des beaux quartiers a rangé son costume au placard et arbore un blouson plus décontracté. Et pour séduire les électeurs, Louis compte bien s'appuyer sur sa petite notoriété. Ce petit-fils de marquis s'est fait connaître par ses coups de gueule en prenant la défense des Tsiganes. Amoureux de la culture manouche, Louis en a épousé la langue et considère les gens du voyage comme sa seconde famille. Pas étonnant dès lors de retrouver la défense des Roms en bonne place dans son programme.

"Les Roms sont les premiers Européens. Ils sont sans attaches et sans nationalité. Ils préfigurent ce que nous voulons devenir : des euro-citoyens", affirme Lorette Hehn, étudiante en archéologie et numéro quatre de la liste. "Ils ne naissent pas voleurs. Ce sont des mafias qui les obligent à voler", s'agace Louis. Et de préciser : "Il faut combattre la misère, et non pas chasser les miséreux. C'est cela même le rôle de la noblesse." Un vocabulaire d'Ancien Régime qui ne le fait pas rougir. La défense des Roms n'est pas le seul combat mené par le Parti européen. Malgré son...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M2766070 le jeudi 15 mai 2014 à 07:25

    super !!! il a compris lui!!! les roms sans attaches, ni français ni roumain... vol eur c est tout !!!