Européennes 2014 : un scrutin hanté par la crainte de l'abstention

le
0
Devant un bureau de vote à Paris.
Devant un bureau de vote à Paris.

13 h 15. Le président François Hollande a voté dimanche en fin de matinée à Tulle, son ancien fief corrézien, pour les élections européennes avant de s'adonner à un bref bain de foule. Le président de la République est arrivé à Tulle en voiture, ayant délaissé le Falcon présidentiel avec lequel il s'était rendu dans la préfecture corrézienne en mars pour voter au premier tour des municipales, ce qui lui avait valu des critiques. Le chef de l'État, costume sombre et cravate bleue, a accompli son devoir de citoyen européen peu avant midi dans une salle des fêtes de la ville, devant une vingtaine de journalistes. Il était accompagné du maire socialiste de Tulle, Bernard Combes, un proche. Après avoir glissé son bulletin dans l'urne, il a pris quelques minutes pour saluer les assesseurs du bureau de vote.12 h 55. Le président de la Commission européenne, le Portugais José Manuel Barroso, a voté dimanche à Lisbonne et a appelé à une large participation aux élections européennes. "Les élections sont très importantes, car une grande partie des lois qui influent sur le quotidien de nos citoyens sont approuvées à Bruxelles et à Strasbourg", a déclaré M. Barroso à la presse après avoir déposé son bulletin dans l'urne dans une école de la capitale portugaise. "La Commission européenne fait des propositions, mais elles sont adoptées seulement si elles sont approuvées par les gouvernements ou le Parlement...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant