Européennes 2014 - Un jour, une liste : "La France se réveille"

le
0
Daniel Merlet dirige cette formation politique qui se présente dans le Grand Ouest.
Daniel Merlet dirige cette formation politique qui se présente dans le Grand Ouest.

À la lecture du programme, l'électeur est rapidement perdu entre les critiques contre les salaires des élus - trop élevés -, les impôts - trop élevés et trop nombreux - et les P-V - trop élevés, trop nombreux et trop souvent injustifiés. C'est en s'intéressant à l'identité de la tête de liste - également fondateur - du parti de La France se réveille que l'idéologie, ou la raison d'être, du parti et de ses candidats aux européennes est plus évidente. Daniel Merlet est le président de l'Andevi (Association nationale de défense des victimes d'injustices), qui se bat principalement contre les P-V injustifiés. L'arrière-plan rempli de radars automatiques du site internet de l'association ne laisse d'ailleurs aucun doute... Alors que le parti affirme vouloir "dénoncer toutes les dérives financières qui vont ruiner la France", les candidats de cette liste vindicative axent principalement leurs efforts sur les mesures prises pour la sécurité routière. Abaissement des limitations de vitesse, P-V, "taxation excessive" des automobilistes, La France se réveille a placé les usagers de la route au coeur de sa campagne, en ajoutant quelques idées autour pour enrichir un programme très ciblé. Ces élections européennes seront les premières de ce parti, représenté dans la circonscription Ouest, qui n'a pas encore eu l'occasion de se frotter aux électeurs. Optimiste, Daniel Merlet a déjà annoncé sa première mesure, dans le cas où il serait...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant