Ethan Zuckerman, l'inventeur des pop-up, présente ses excuses

le
0
Photo d'illustration.
Photo d'illustration.

Les internautes les détestent : ils sont partout, irritants, ne cessent d'apparaître quand on ne voudrait qu'une chose, qu'ils disparaissent, les pop-up sont la plaie du Web. À tel point que même leur créateur s'en repent aujourd'hui. Dans une tribune publiée sur le site américain The Atlantic, Ethan Zuckerman présente ses excuses aux internautes pour l'invention de ces fenêtres publicitaires qui s'ouvrent par-dessus les autres lors de visites de sites.

"Il est clair aujourd'hui que ce que nous avons créé était un fiasco", assure ainsi l'ex-employé de Tripod.com. Il précise qu'en inventant les pop-up, ses intentions étaient bonnes, mais que la façon dont ils ont été utilisés ne l'est pas. "Laissez-moi vous rappeler que ce que nous voulions faire était quelque chose de courageux et noble. (...) J'ai écrit le code pour lancer la fenêtre et diffuser une publicité dedans. Nos intentions étaient bonnes", affirme Ethan Zuckerman.

Dans sa tribune, l'informaticien explique qu'il a inventé le pop-up alors qu'"une importante entreprise automobile s'était inquiétée après l'achat d'une bannière publicitaire sur une page internet célébrant le sexe anal". L'objectif était donc de cacher la bannière de la société avec le fameux pop-up. Et le code d'être récupéré par un autre hébergeur, Geocities, et de se propager un peu partout sur Web, pour le plus grand malheur des internautes.

Le "péché originel du Web"

Le mea culpa d'Ethan Zuckerman...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant