États-Unis : une "épidémie" d'enfants tués ou blessés par arme à feu

le
0
À Detroit, les autorités judiciaires appellent à une meilleure protection des enfants vis-à-vis des armes.
À Detroit, les autorités judiciaires appellent à une meilleure protection des enfants vis-à-vis des armes.

Le 11 mai, la petite Mariah, 5 ans, trouve un pistolet sous l'oreiller de sa grand-mère et se tue en se tirant une balle dans le cou. En avril, un garçon de 4 ans trouve l'arme de son grand-père, pas assez sécurisée, et fait feu sur ses propres mains. Depuis janvier 2015, dix enfants sont morts ou ont été grièvement blessés à Détroit en manipulant une arme, selon le Washington Post. Une série de drames qui a conduit le ministère public à prendre la parole, début mai. « Appelons cela par son nom : c'est une épidémie », a assuré le procureur du comté du Michigan, Kim Worthy. Avant d'ajouter : « Nous avons ces dernières années engagé de plus en plus de poursuites contre des parents qui avaient exposé leurs enfants à des armes. Combien de morts avons-nous besoin pour prendre enfin des actions fortes et durcir la législation ? »

Une question de santé publique

Le procureur s'inquiète d'une tendance nouvelle, qui consisterait à vouloir « décriminaliser » ces actes, alors qu'il faudrait au contraire mieux encadrer le port d'armes et prévoir des sanctions plus lourdes lorsque des enfants sont mis en danger. La grand-mère de la petite Mariah est aujourd'hui poursuivie par la justice pour son imprudence. « Il ne s'agit pas seulement d'un crime. C'est une question de santé publique, a insisté le procureur lors d'une conférence de presse le 28 mai dernier. Ces accidents pourraient être évités si les adultes...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant