États-Unis : quand Donald Trump ridiculise le handicap d'un journaliste

le
0
Donald Trump imite le handicap de Serge Kovaleski.
Donald Trump imite le handicap de Serge Kovaleski.

Est-ce un concours, un défi qu'il se serait lancé à lui-même ? Donald Trump a ajouté une nouvelle provocation à son argumentaire de prétendant à la Maison-Blanche qui, pourtant, n'en manquait pas. Après avoir laissé entendre qu'une journaliste pugnace était hargneuse envers lui parce qu'elle avait ses règles, après avoir jugé que les immigrants mexicains étaient "des violeurs", ou estimé sur Twitter que le réchauffement climatique était une invention chinoise,

  

après avoir demandé que les musulmans d'Amérique soient fichés (avant de finalement proposer que ce fichier ne concerne que les musulmans nouvellement arrivé

s), après avoir justifié le recours à la technique de torture par noyade simulée, non seulement parce que "ça marche" mais parce "qu'ils le méritent quand même", le voilà qui se moque du handicap congénital d'un journaliste, propageant au passage une rumeur infondée sur le 11 Septembre.

Sa cible est Serge Kovaleski, journaliste du New York Times. Ce dernier souffre d'arthrogrypose, une maladie neuromusculaire qui se traduit par des raideurs aux articulations. Mais c'est de ses trous de mémoire que se plaignait surtout le candidat républicain. Opposé à ce journaliste sur une question liée aux attentats du 11 Septembre, le candidat à la primaire s'est livré à une imitation peu avantageuse du reporter en question. Les racines de cette scène remontent à une...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant