États-Unis - Primaires démocrates : la favorite, le challenger et le grand absent

le
0
Le vice-président Joe Biden (à droite) n'a toujours pas fait savoir s'il était candidat. Son entrée en lice pourrait renverser la table. 
Le vice-président Joe Biden (à droite) n'a toujours pas fait savoir s'il était candidat. Son entrée en lice pourrait renverser la table. 

Ce mardi soir, sur la scène à Las Vegas, se tient le premier débat entre les candidats démocrates. Sur scène, où ils seront cinq, planera l'ombre du vice-président Joe Biden dont on ne sait toujours pas s'il se présente ou pas. L'événement est d'autant plus attendu qu'il intervient tardivement. Il y a huit ans, les démocrates avaient tenu leur premier débat en avril et en octobre, ils s'étaient déjà affrontés 13 fois. Le résultat cette année, c'est qu'à part Hillary Clinton, les quatre autres candidats sont à peu près tous inconnus du grand public et ont beaucoup moins de temps pour se faire connaître.

Ce qui évidemment avantage Hillary Clinton qui reste largement en tête des sondages, sauf dans le New Hampshire, grâce à son nom, son expérience et son énorme machine de collecte de fonds. Mais sa popularité a chuté de près d'un tiers depuis cet été. Il y a eu l'affaire des dons de pays étrangers à la fondation caritative Clinton, puis la controverse sur ses e-mails envoyés de son serveur privé lorsqu'elle était secrétaire d'État qu'elle a très mal gérée, se contredisant sans cesse avant de s'excuser du bout des lèvres.

Il y a eu enfin l'extraordinaire ascension de Bernie Sanders, le sénateur du Vermont qui, à 74 ans, a réussi le tour de force d'attirer des foules considérables à ses meetings et de lever quasiment autant d'argent qu'Hillary au dernier trimestre. Ce qui a obligé Mme Clinton à revoir ses...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant