États-Unis : Michael Jordan veut réconcilier la police et les Noirs

le
0
Le meilleur joueur de basket de tous les temps prend la plume contre le racisme anti-noir qui sévit aux États-Unis.
Le meilleur joueur de basket de tous les temps prend la plume contre le racisme anti-noir qui sévit aux États-Unis.

Michael Jordan ne peut pas « rester silencieux plus longtemps ». Horrifié par les tensions raciales qui secouent le pays depuis plusieurs semaines, à 53 ans, la légende vivante du basket a pour la première fois pris postion. Dans une lettre ouverte publiée lundi par le site internet The Undefeated, l'ancien arrière emblématique des Chicago Bulls appelle la société américaine à aller de l'avant. « Je sais que ce pays vaut mieux que cela », écrit d'emblée celui que l'on considère comme le plus grand joueur de basket de tous les temps.

Le propriétaire de l'équipe des Charlotte Hornets cherche l'apaisement en refusant de choisir son camp. La mort de deux Noirs tués ces dernières semaines par des policiers, les représailles contre huit agents tués par balles et les émeutes à travers les États-Unis ont rappelé à « Air Jordan » l'un des pires souvenirs de son existence : le meurtre de son père James en 1993. « En tant que citoyen américain fier de l'être, en tant que père qui a perdu le sien à la suite d'un acte de violence insensé, et en tant que Noir, j'ai été profondément affecté par les morts de Noirs tués par des policiers. » Mais, ajoute-t-il aussitôt, « les meurtres lâches et abjects des officiers de police m'ont mis hors de moi. »

Deux millions de dollars de don

Il ajoute : « Nous devons trouver des solutions afin que les gens de couleur soient...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant