États-Unis : les cheveux crépus fouillés dans les aéroports

le , mis à jour le
0
Des femmes noires subissent des fouilles dans les cheveux dans les aéroports américains (photo d'illustration).
Des femmes noires subissent des fouilles dans les cheveux dans les aéroports américains (photo d'illustration).

Être fouillé en fonction de sa nature de cheveux ? Voilà une pratique qui fait polémique aux États-Unis. Johnetta Elzie, une jeune femme noire, très engagée dans la cause pour les droits des Noirs aux États-Unis (#BlackLivesMatter), a raconté au site du magazine américain Teen Vogue ainsi qu'à Slate.fr que ses cheveux avaient été fouillés lors des contrôles de sécurité à l'aéroport de Chicago. Une fouille douloureuse, explique-t-elle : "J'ai eu tellement mal que je lui ai crié dessus. C'était un réflexe car j'ai vraiment eu mal. Mais j'ai ressenti aussi qu'on me manquait de respect. Il fallait vraiment que je réagisse. Elle m'a regardé avec beaucoup d'étonnement, comme si elle avait peine à croire que je puisse avoir mal."

Après avoir partagé son histoire sur Twitter, Johnetta Elzie s'est aperçue que des centaines de femmes avaient elles aussi subi des contrôles dégradants ou injustifiés dans des aéroports. La jeune femme explique avoir essayé de porter plainte, sans succès, le supérieur de l'agent de sécurité en question refusant de la prendre au sérieux. Elle a appris plus tard que plusieurs plaintes avaient déjà été déposées par d'autres femmes noires contre la personne responsable de sa fouille.

Une pratique dénoncée mais commune

Comme le rappelle Slate.fr, la Transport Security Administration (TSA), Agence nationale américaine de...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant