Etats-Unis : Ferguson, le symptôme d'une Amérique malade ?

le
1

Deux policiers ont été blessés par balle à Ferguson (Missouri) devant un Commissariat de la ville. L'été dernier, la mort d'un jeune noir tué par un policier blanc, avait révolté les habitants de Ferguson. De violentes émeutes avaient alors éclaté. Ce mercredi, le chef de la police, Thomas Jackson, avait présenté sa démission. Un rapport accablant contre son service a pointé les pratiques racistes de la police de Ferguson et de la municipalité.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • murashig le vendredi 13 mar 2015 à 11:08

    Si ce n etait que les US...de fait toutes les infos donnent a penser que c est la structure occidentale qui arrive a bout de souffle dans son modele a vivre ensemble...le confort et la technologie n ont rien a voir avec les avancees sociales qui regressent...en france aussi (voir l affaire du Barrage!) Bien dommage