États-Unis : comment un policier (blanc) impose le respect à une lycéenne (noire)

le , mis à jour le
1
Capture d'écran de la vidéo de l'intervention du policier dans un lycée du comté de Richland, en Caroline du Sud.
Capture d'écran de la vidéo de l'intervention du policier dans un lycée du comté de Richland, en Caroline du Sud.

Une vidéo montrant une intervention policière fait de nouveau scandale aux États-Unis. Il faut dire qu'elle se déroule dans une école et met aux prises un policier (blanc) et une lycéenne (noire). On voit l'homme qui saisit la jeune fille par le cou et l'arrache très violemment de sa chaise, avant de la balancer dans la classe et de la traîner à terre.

Les vidéos de #AssaultAtSpringValleyHigh, en référence au nom de l'école, publiées sur Twitter, sont rapidement devenues virales. Ces images, probablement prises par des élèves avec leurs téléphones portables, montrent le policier entrer dans la classe. Il a une brève conversation avec une jeune fille - assise à son bureau - avant de lui régler son compte avec une brutalité qui semble totalement disproportionnée. Elle ne semble montrer aucune résistance. Les autres élèves (tous noirs, selon les images) n'ont pas de réaction apparente. Ils sont comme pétrifiés.

"Pourquoi un tel déchaînement de violence ?"

Selon 

Le Parisien, qui cite des médias américains, le shérif du comté de Richland, Curtis Wilson - en déplacement au moment des faits -, s'est dit "très perturbé" et a demandé une enquête. Le policier, Ben Fields, est l'un des deux policiers référents de cette école de Spring Valley. Il a fait l'objet d'une suspension administrative. Selon le porte-parole du shérif, la lycéenne a refusé à "plusieurs reprises"...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • albertm5 le mardi 27 oct 2015 à 19:50

    oui , ils se croient tout permis c est flics ,pas suffisament de sanctions