États-Unis : Bowe Bergdahl, traître ou héros ?

le
0
Le soldat américain Bowe Bergdahl, capturé en 2009 en Afghanistan, a été libéré le 31 mai 2014.
Le soldat américain Bowe Bergdahl, capturé en 2009 en Afghanistan, a été libéré le 31 mai 2014.

Un immense nuage de poussière s'élève en pleine campagne afghane. Un hélicoptère de l'armée américaine vient de se poser dans la province de Khost, non loin de la frontière pakistanaise. Un pick-up gris métallisé strié de bandes rouges vient à sa rencontre. À son bord, des combattants enturbannés entourent un jeune homme au crâne et à la barbe rasés. "Ne reviens pas en Afghanistan ! Parce que la prochaine fois, il n'y aura personne pour te libérer", lance un des rebelles à l'individu, qui porte une longue chemise traditionnelle afghane blanche. Trois hommes en civil s'approchent de lui, le fouillent et le conduisent dans l'hélicoptère, qui redécolle immédiatement. La scène a duré en tout 60 secondes. Le jeune homme n'est autre que Bowe Bergdahl, soldat américain qui vient de passer cinq ans en captivité. Disparu le 30 juin 2009 de sa base de la province afghane de Paktika (Est), le gradé a été relâché en échange de la libération de cinq cadres talibans de la prison de Guantánamo. REGARDEZ la libération de Bowe Bergdahl "Il est maintenant temps de dire la vérité" (ex-officier) La nouvelle a été annoncée le jour même par Barack Obama, dans une allocution solennelle aux côtés des parents du soldat, devenu sergent pendant sa captivité. "Bowe enfin libre", ont dès lors affiché sur leurs vitrines les commerces de Hailey, petite commune de l'Idaho, d'où est originaire le soldat de 28 ans. Tous ses habitants...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant