Et si François Mitterrand avait été euthanasié ?

le , mis à jour le
1
Anne Pingeot, femme extrêmement discrète, s'est livrée dans un livre dont L'Express publie les bonnes feuilles.
Anne Pingeot, femme extrêmement discrète, s'est livrée dans un livre dont L'Express publie les bonnes feuilles.

"Et dans la nuit, (Tarot) a dû lui donner une injection pour terminer les choses. Donc à la fois je me sens coupable de l'avoir condamné, mais en même temps il y avait ce refus absolu de devenir inconscient, ce que je comprends." Ainsi s'exprime Anne Pingeot ! Le grand amour de François Mitterrand et mère de leur fille Mazarine évoque pour la première fois l'ancien président de la République dans un livre écrit par un journaliste de la BBC. François Mitterrand, Portrait d'un ambigu (Nouveau Monde éditions) est une monumentale biographie de près de 900 pages dont L'Express publie cette semaine les bonnes feuilles. À mots à peine déguisés, celle qui fut conservatrice au musée d'Orsay parle des dernières heures de Mitterrand et de "l'accord" passé entre le patient en fin de vie et le Dr Jean-Pierre Tarot, qui veilla sur lui jusqu'aux ultimes instants. Un témoignage instructif au moment où le débat sur la fin de vie fait rage dans tous les cénacles... C'est la première fois que cette femme d'une discrétion presque maladive s'exprime sur l'homme qu'elle a aimé en secret. Ses confessions ne s'arrêtent pas là ! Sa cohabitation avec Danièle, l'épouse légitime, les longues absences d'un homme sans cesse en campagne électorale ou happé par sa charge lui inspirent des phrases belles et fatalistes. "Je n'ai jamais connu personne d'autre. Ni avant ni après. Admirer la personne que l'on aime est un immense bonheur... Admirer...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • frk987 le mercredi 20 mai 2015 à 10:36

    C'est en 81 qu'il aurait fallu le faire !!!!!