Espagne : le nouveau roi Felipe VI a prêté serment

le
0
Le nouveau roi Felipe VI, et son père et prédécesseur, Juan Carlos.
Le nouveau roi Felipe VI, et son père et prédécesseur, Juan Carlos.

Le nouveau roi d'Espagne, Felipe VI de Bourbon, a proclamé jeudi sa "foi dans l'unité de l'Espagne", face à la montée du séparatisme catalan, promettant également une monarchie "intègre et transparente" après les scandales ayant touché la famille royale. "Nous voulons une Espagne en laquelle tous les citoyens retrouvent la confiance dans ses institutions" et "où toutes les manières de se sentir espagnol ont leur place", a-t-il déclaré dans son discours de proclamation, devant le Congrès des députés.Quelques minutes plus tôt, Felipe VI avait prêté serment, tournant une page de l'histoire du pays lors d'une journée de fête, avant de s'atteler à sa lourde mission : rajeunir une monarchie contestée et préserver une unité nationale malmenée par le séparatisme catalan."Vive le roi !""Vive le roi et la reine !" criaient des groupes de Madrilènes massés dès le matin sur les balcons et le long des avenues pavoisées du drapeau rouge et or de l'Espagne, acclamant le cortège royal. Coup d'envoi des cérémonies, le jeune roi en grand uniforme militaire a reçu la ceinture de soie rouge de capitaine général des Armées des mains de son père Juan Carlos, qui a signé mercredi son abdication, avant de gagner le Congrès des députés où il devait jurer fidélité à la Constitution de 1978, le socle fondateur de la démocratie espagnole. À 46 ans, Felipe hérite d'une monarchie contestée, selon les sondages, par un Espagnol sur deux, dans un pays...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant