Équinoxe de printemps : 5 pistes pour être heureux

le
0
Un seul sourire pourrait stimuler le cerveau autant que si l'on recevait 18 000 euros en espèces ou 2 000 barres de chocolat !
Un seul sourire pourrait stimuler le cerveau autant que si l'on recevait 18 000 euros en espèces ou 2 000 barres de chocolat !

À l'occasion de la Journée du bonheur, celui des Européens a été décortiqué. Parmi les facteurs déterminants, la santé arrive en tête, suivie par la situation financière, professionnelle ou relationnelle. Mais au-delà de ces statistiques assez générales, qu'est-ce qui nous rend vraiment heureux ? Dormir, donner, avoir une vie sociale, être en contact avec la nature..., des pistes simples à explorer. Donner De nombreuses études ont montré ces dernières années que la générosité et le bénévolat contribuent à l'équilibre émotionnel et psychologique, entraînant au passage une meilleure santé. Il semble que nous soyons programmés pour la générosité et nous serions attirés par les autres autant pour l'aide que l'on peut leur apporter que par ce que l'on peut recevoir d'eux. Une étude avait d'ailleurs mis en évidence que les enfants étaient même plus heureux de donner que de recevoir. Aider les autres réduit par ailleurs notre stress et nous permet de mieux résister aux aléas de la vie, comme l'a montré l'université de Buffalo aux États-Unis. Sur 846 participants suivis durant 5 ans, ceux qui n'aidaient pas ou ne donnaient jamais aux autres voyaient leur risque de mortalité augmenter à la suite d'événements stressants. Comme si la générosité formait un rempart contre l'adversité et nous permettait de prendre du recul sur nos malheurs. Prendre soin de ses amisDurant 75 ans, des chercheurs de Harvard ont mené une...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant