Environ 8.500 décès supplémentaires liés notamment à la grippe

le
0

PARIS (Reuters) - Environ 8.500 décès supplémentaires ont été enregistrés depuis la mi-janvier en France, sans que l'on puisse avec précision les attribuer à la forte épidémie de grippe cet hiver, selon une première estimation de l'Institut de veille sanitaire (InVS).

La contribution de la grippe dans l'excès de mortalité "est connue pour être importante" chez les sujets âgés, "sans qu'il soit possible de préciser sa part dans l'excès constaté cette saison", souligne mercredi l'InVS dans son bulletin hebdomadaire.

Depuis la troisième semaine de l'épidémie, la mortalité hivernale a été supérieure de 19% à la mortalité attendue calculée à partir des huit années précédentes. Cette augmentation de la mortalité concerne plus particulièrement les personnes de 65 ans ou plus et touche l'ensemble des régions, précise l'InVS.

L'épidémie de grippe, qui a touché quelque 2,5 millions de personnes, est en "période de décroissance" depuis la fin février.

(Gérard Bon, édité par Marine Pennetier)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant