Entretiens avec la Nasa (8) : "Avoir moins d'argent vous rend plus innovant"

le , mis à jour le
0
Vue d'artiste du lanceur lourd SLS de la Nasa, qui doit emmener l'homme vers Mars.
Vue d'artiste du lanceur lourd SLS de la Nasa, qui doit emmener l'homme vers Mars.

Durant l'ère Apollo, Washington attribuait pas moins de 5 % de son produit intérieur brut (PIB) à la Nasa. La course vers la Lune étant terminée, et la crise financière étant passée par là, seul 0,5 % du PIB fédéral est désormais consacré à l'exploration spatiale. David Miller, directeur technologique de la Nasa, assure dans notre émission Chroniques2Geeks que cette réduction de budget oblige l'agence à « être plus innovante ». Un exercice d'équilibriste...

Source Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant