En soutenant Valls, "Le Drian a voulu envoyer un message à Hollande"

le
0
En évoquant l'hypothèse Valls pour 2017, Jean-Yves Le Drian a-t-il lâché François Hollande, son ami de 30 ans ?
En évoquant l'hypothèse Valls pour 2017, Jean-Yves Le Drian a-t-il lâché François Hollande, son ami de 30 ans ?

Son week-end aurait pu mieux se conclure. Dans les tribunes du Parc des princes, Jean-Yves Le Drian a peu goûté à la lourde défaite (4-0) du Stade rennais, une de ses équipes fétiches, quittant les lieux avant le coup de sifflet final. Avant la rencontre, il a longuement discuté, seul à seul, avec... Nicolas Sarkozy. Difficile d'imaginer que les confessions de François Hollande dans Un président ne devrait pas dire ça n'étaient pas au centre de la conversation. Particulièrement celles concernant certains dossiers estampillés « secret défense » qui ont provoqué le courroux du ministre. Au point de lâcher François Hollande, son fidèle ami de 30 ans ? Le matin même du match, au micro d'Europe 1, Jean-Yves Le Drian surprenait en évoquant l'hypothèse d'une candidature Valls pour 2017.

Lundi matin, en lisant les pages politiques du Parisien qui titre « Le soldat Le Drian fait défection », l'entourage du breton n'en est pas revenu. Nombreux sont ceux qui refusent de commenter une éventuelle crise entre le président et son plus fidèle ministre. Le député PS Gwendal Rouillard, hollandais historique et proche de Jean-Yves Le Drian, n'ose pas s'exprimer. Même Loïg Chesnais-Girard, le très dévoué vice-président chargé de s'occuper de la région Bretagne, a fait v?u de silence. La Grande Muette est en mission jusque dans le cercle des fidèles de Le Drian ! Seul mot d'ordre : ne pas déroger à la ligne évoquée...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant