En région lilloise, une extension noire pour une maison de brique rouge

le
1

À VOUS DE JOUER - Pendant le mois d’octobre, le Figaro immobilier, en partenariat avec l’agence Architecture de collection, vous propose de voter pour la plus belle maison d’architecte de France pour le prix Archinovo. Découvrez la candidate du jour.

Près de Lille, cette réalisation opte pour le rouge et le noir. C’est ainsi qu’une maison de ville traditionnelle en briques rouges se prolonge par une extension noire contemporaine. Ce nouvel espace devient le pôle principal de l’habitation et accueille les espaces de vie. Malgré leur alignement, ces deux parties jouent sur les alternances: de couleur, mais aussi de creux et de pleins, de lignes horizontales et diagonales sans oublier les variations de hauteur.

L’ensemble s’insère cependant sans difficulté dans le paysage urbain grâce à l’utilisation en façade de briques anthracites modernes qui rappellent le pavement rouge. Au rez-de-chaussée les pièces de vie s’ouvrent par une grande baie vitrée sur le jardin tandis que l’étage abrite la suite parentale sous un toit en faîtage inversé. Si cette réalisation vous a séduit, vous pouvez voter ici, sur le site d’Archinovo.

Diplômée de l’Institut Supérieur d’Architecture Saint-Luc de Tournai en 1999, Emmanuelle Weiss qui a conçu ce projet crée sa propre agence dans la région lilloise en 2009. L’année suivante, elle est récompensée par les Albums des Jeunes Architectes (AJAP) pour l’ensemble de sa démarche artistique et architecturale centrée sur l’habitat individuel. Depuis 2008, elle enseigne en parallèle à la Faculté d’architecture, d’ingénierie architecturale, d’urbanisme de l’UCL et à l’Ecole d’ingénieur HEI Lille.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • faites_c le mercredi 14 oct 2015 à 18:37

    "C’est ainsi qu’une maison de ville traditionnelle en briques rouges se prolonge par une extension noire contemporaine." il est totalement scandaleux que le permis de construire ait été accordé par la mairie! Quand on sait que dans certains villages il est interdit de toucher à la couleur des volets, on ne peut que constater que certains profitent de passe-droits! Je prends le pari que le propriétaire est un excellent copain de Martine Aubry!