En Italie, cette villa a été construite en cendres volcaniques

le
0

EN IMAGES - Ecologique, lumineuse et bioclimatique, nous vous présentons cette maison italienne 100% naturelle. Et pour cause, même les plantes du jardin ont été utilisées pour sa construction. En voici le portrait.

Si l’été vous menait à la pointe sud de l’Italie dans la province de Lecce, vous pourriez non seulement y admirer la beauté du village de Santa Maria di Leuca et sa côte magnifique, mais aussi y découvrir une maison résolument insolite. C’est dans le hameau de Capo di Leuca que cette jolie bâtisse aux teintes naturelles a été conçue avec un matériau pour le moins original: des cendres volcaniques! Désireux de construire un habitat écologique, l’architecte Bart Conterio en collaboration avec le cabinet 0-co2 Architectura sostenibile (en français «architecture durable») n’a pas hésité à utiliser directement des ressources locales abondantes pour en faire des matériaux de construction alternatifs. Le Figaro Immobilier vous propose donc une petite visite de la demeure.

Des plantes et des cendres pour une maison bioclimatique

En harmonie parfaite avec le paysage méditerranéen, les murs de la maison ont été faits de tuf, une roche locale tendre composée de fragments volcaniques qui se sont consolidés lors de l’éruption. Facilement extractible et abondant dans ces régions, ce tuf volcanique est en Italie l’un des matériaux les plus employés pour la construction de bâtiments. Aussi, afin d’éclaircir les teintes naturelles de l’habitat et de lui donner une allure très lumineuse, une couche de plâtre thermique a été enduite sur les murs, composée de fibres de figuier de Barbarie mélangées à l’argile et de la chaux. Car tout comme celles du bananier, les fibres de cette plante de la famille des cactus peuvent être utilisées comme solution de décor naturel.

À l’intérieur, le design épuré a également été pensé grâce à l’utilisation de matériaux recyclés, sans aucun additif chimique, ni résine ou solvant. L’isolation est quant à elle assurée par des panneaux de liège.

C’est donc une maison résolument bioclimatique que nous découvrons. L’architecte s’est inspiré des éléments naturels du lieu, comme le soleil et la direction du vent afin de bien orienter le logis, lui assurer une performance énergétique optimale ainsi qu’une bonne ventilation. Des panneaux solaires ont également été installés sur le toit , de même qu’un système de recyclage des eaux de pluie. Alors, séduit?

Si vous aimez les habitats insolites, vous pouvez également découvrir ces maisons construites en papier, bois ou bananier et même quelques-unes, érigées grâce à des bouteilles en plastique.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant