En Iran, des femmes bravent Khamenei en s'immortalisant à vélo

le
4
Une Iranienne pédale dans les rues de Téhéran.
Une Iranienne pédale dans les rues de Téhéran.

« Faire du vélo fait partie de nos vies. Lorsque nous avons appris qu'Ali Khamenei avait lancé une fatwa pour nous l'interdire, on a immédiatement loué deux bicyclettes ! C'est un droit absolu auquel nous ne renoncerons jamais. » Malgré le dernier décret religieux du guide suprême de la Révolution, mère et fille sont vent debout : hors de question pour elles de tirer un trait sur le biclou. Le 10 septembre, l'énigmatique ayatollah a intimé aux citoyennes du pays d'en cesser la pratique dans les lieux publics au motif que ce moyen de transport « contrevient à la chasteté des femmes » en « attirant l'attention des hommes ». Dans la foulée des propos du dirigeant conservateur, des cyclistes révoltées ont enfourché un vélo et publié des photos de leur transgression sur les réseaux sociaux.

Depuis, l'association féministe My Stealthy Freedom (« Ma liberté furtive ») met un point d'honneur à tapisser son compte Instagram des clichés séditieux. Fondé en 2014 par la journaliste Masih Alinejad, réfugiée en Angleterre au lendemain du Mouvement vert, cet organisme engagé lutte par-dessus tout contre le port obligatoire du hijab. Son site internet invite d'ailleurs les plus téméraires à s'immortaliser sans voile afin de bénéficier d'une couverture médiatique en Iran mais également hors des frontières.

« Chaque...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M8252219 il y a 3 mois

    La différence entre dictature macho , phallocrate et religieuse et la France pays de non soumission de la femme.

  • M4189758 il y a 3 mois

    JPi - Oui mais il faut bien reconnaître qu'aujourd'hui les femmes iraniennes doivent passer par le shah de l'aiguille pour vivre leur vie.

  • M7097610 il y a 3 mois

    M528, les iraniens sont assez grands pour décider par eux mêmes. S'ils ont dégagé le shah, c'est bien pour certaines raisons...

  • M5285637 il y a 3 mois

    Dur dur pour ce merveilleux pays duquel une partie de notre histoire et culture vient.Avant 1979 c'était super, Savak mise à part. Il est temps que cela change