En fait, qu'est-ce que le vallsisme ?

le
0
Jusqu?ici, on s?est contenté de cela : Valls est à la droite du PS, donc un peu de droite. Face à Macron et Fillon, conservera-t-il la même ligne ?
Jusqu?ici, on s?est contenté de cela : Valls est à la droite du PS, donc un peu de droite. Face à Macron et Fillon, conservera-t-il la même ligne ?

On parle de Valls, mais que sait-on du vallsisme ? De quoi l'ancien Premier ministre est-il le nom, l'incarnation ? Si on le devine, cela n'apparaît pas toujours comme une évidence. L'imaginaire vallsien nous paraît trouble, mouvant, tout autant que son corpus doctrinal. Fâcheux pour un élu de premier plan qui occupe l'espace politico-médiatique depuis vingt ans.

Le vallsisme est-il un pragmatisme ? Un laïcisme ? Un rocardisme aux sourcils froncés ? Un sarkozysme de gauche ? Jusqu'ici, on s'est contenté de cela : Valls est à la droite du PS, donc un peu de droite, et c'était censé nous fournir une indication idéologique. On n'a donc pas cherché plus loin, même lorsqu'il est entré à Matignon en 2014, puisqu'il s'agissait pour lui d'appliquer la politique voulue par François Hollande, et non la sienne. Donc on a peu vu le vallsisme, et que trop entendu ses intonations martiales et ses colères tremblotantes, qui nous apprenaient finalement peu de choses sur le fond.

Un néo-bonapartisme

Aujourd'hui que l'ancien Premier ministre est candidat à la primaire de la gauche, figurant parmi les favoris, il va lui falloir nous dire qui il est, et laisser tranquille deux secondes la « Rééépublique » dont il se réclame à tout propos au risque de galvauder davantage son invocation. Mais soyons honnête : l'homme n'est pas dénué de convictions, la première des premières étant chez lui la laïcité. En...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant