Emploi et investissement plombent les collectivités locales

le
0
LE DÉFICIT DES COLLECTIVITÉS LOCALES A EXPLOSÉ EN 2013
LE DÉFICIT DES COLLECTIVITÉS LOCALES A EXPLOSÉ EN 2013

PARIS (Reuters) - La progression de la masse salariale et le recours aux emprunts dans les collectivités territoriales ont fait exploser leur déficit l'an dernier, selon un rapport cité par le Journal du Dimanche.

Le déficit des communes, départements et régions est ainsi passé de 3,7 milliards d'euros en 2012 à 9,2 milliards en 2013, soit environ 10% du déficit public, selon ce rapport, remis d'après le JDD aux ministères des Finances et de l'Intérieur.

Le texte pointe l'augmentation de la masse salariale et le recours à l'emprunt pour poursuivre les investissements malgré les baisses des dotations de l'Etat.

En 2013, la masse salariale des collectivités territoriales a progressé de 3,1% et les dépenses d'investissement des communes ont augmenté de 8,1%, "un taux jamais égalé depuis 2009", selon l'hebdomadaire.

Ce rapport doit être rendu public fin octobre, ajoute le JDD.

"Nous voyons que ces collectivités locales ont vu leurs frais de fonctionnement augmenter au cours de ces dernières années, alors que l'Etat, lui, faisait des efforts pour maîtriser son fonctionnement", a déclaré dimanche le ministre des Finances, Michel Sapin, sans confirmer l'existence de ce rapport.

"Je suis persuadé, sans que ce soit une cure d'austérité pour ces collectivités territoriales, qu'il est possible de faire des économies de fonctionnement", a-t-il ajouté lors de l'émission Le Grand Rendez-Vous Europe 1-i>TELE-Le Monde.

Une baisse de 3,7 milliards d'euros des dotations de l'Etat est prévue en 2015, sur les 21 milliards d'euros d'économies prévus l'an prochain pour l'ensemble de la dépense publique.

Cette mesure pourrait provoquer une coupe de 20% dans les ressources du bloc communal, où le rapport pronostique les plus grandes marges d'économies, selon le JDD.

(Chine Labbé, édité par Jean-Baptiste Vey)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux