Emmanuel Macron, plus royaliste que socialiste

le , mis à jour le
0
Emmanuel Macron est décidément polyvalent : banquier d'affaires, philosophe, ministre de l'Économie d'un gouvernement socialiste et... nostalgique de la monarchie !
Emmanuel Macron est décidément polyvalent : banquier d'affaires, philosophe, ministre de l'Économie d'un gouvernement socialiste et... nostalgique de la monarchie !

On le savait banquier d'affaires, à la fortune faite au coeur des fusions-acquisitions de la banque Rothschild. On l'a découvert philosophe, « rééduqué » par Paul Ricoeur. Dans une interview à paraître le 8 juillet dans le journal hebdomadaire Le 1, mais déjà consultable sur son site internet, voilà qu'on découvre le jeune et sémillant ministre de l'Économie de François Hollande? royaliste ! Selon lui, d'ailleurs, le peuple français n'a pas vraiment voulu décapiter Louis XVI.

La démocratie décevante ?

Comment la réflexion philosophique peut-elle nourrir, étayer l?action politique ? Tel est l'axe central de cet entretien exclusif avec Emmanuel Macron. On y apprend notamment que c'est en rédigeant un travail sur Machiavel, sous la direction d'Étienne Balibar, que le jeune prodige a abandonné la métaphysique pour la philosophie politique. Mais, plus loin dans ce même entretien, ses propos, repris sur le site Liberté Politique, sont sans équivoque. « La démocratie est-elle forcément déceptive ? » lui est-il demandé. « Il nous manque un roi », répond clairement le ministre... de la République. Attention, Monsieur le Ministre : remettre en cause la forme actuelle du régime en France fait justement partie des nouveaux critères de surveillance et de mise sur écoutes déterminés dans la dernière loi renseignement !

Un siège vide depuis Napoléon et de Gaulle

« La démocratie comporte...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant