Emmanuel Macron, les raisons de la fin du vrai-faux suspense

le
0
Macron se lance dans la course à l'Élysée ce mercredi.
Macron se lance dans la course à l'Élysée ce mercredi.

C'est un faux suspense qui prend fin ce mercredi matin au Campus des métiers et de l'entreprise de Bobigny. Emmanuel Macron va se déclarer candidat à la présidentielle de 2017, en dehors du PS, au nom de son mouvement En marche !, lancé le 6 avril 2016 à Amiens. Il sera jeudi et vendredi en déplacement dans les Bouches-du-Rhône, à Marseille et aux Pennes-Mirabeau, pour un premier déplacement de candidat, sur le thème de l'enseignement supérieur. Il visitera aussi une caserne de pompiers et tiendra une réunion publique. Son premier grand meeting aura lieu à Paris le 10 décembre.

Il était temps. Depuis deux mois et demi et sa démission fracassante du gouvernement, Macron se comportait déjà comme un candidat à la présidentielle. Trois

grands meetings au mois d'octobre, des interviews dans la presse pour parler de son projet pour la France? Il s'est même installé cette semaine dans un immense QG dans le 15e arrondissement de Paris.

« Même Mélenchon a plus d'argent que lui ! »

En réalité, l'ancien secrétaire général adjoint de l'Élysée pensait pouvoir tenir plus longtemps sans se déclarer. À 38 ans, ce novice concentre déjà les attaques de tous les camps, il craint que son statut de candidat « officiel » n'excite encore plus ses opposants. Mais les pressions étaient trop fortes. Celle du calendrier, d'abord....

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant