Émirats arabes unis : ne portez pas la gandoura à l'étranger !

le
1
Le ministre émirien des Affaires étrangères, Sheikh Abdullah bin Zayed al-Nahyan (au centre) portant la gandoura, la tenue traditionnelle émiratie, à Riyad en avril 2015. 
Le ministre émirien des Affaires étrangères, Sheikh Abdullah bin Zayed al-Nahyan (au centre) portant la gandoura, la tenue traditionnelle émiratie, à Riyad en avril 2015. 

Tout est allé très vite. Une employée d'un hôtel d'Avon, dans l'Ohio, surprend un homme, vêtu de la gandoura (robe blanche traditionnelle), s'exprimant en arabe au téléphone. Sans plus attendre, la réceptionniste compose le 911, numéro d'urgence. Elle en est convaincue : l'individu est un djihadiste. C'est ainsi qu'Ahmed al-Menhali, homme d'affaires émirati de 41 ans, est arrêté par la police.

Le suspect est interpellé sur le perron de l'hôtel. Plaqué à terre, l'Émirati est menotté, puis fouillé. Ahmed al-Menhali est transporté à l'hôpital après avoir perdu connaissance. Il indiquera plus tard au quotidien Emarat Al Youm souffrir d'une blessure au dos. Après enquête, la police a conclu qu'il n'existait aucun lien entre Ahmed al-Menhali et les organisations terroristes.

Une tenue traditionnelle trop suspecte ?

Les autorités émiraties en sont convaincues : Ahmed Menhali a été victime d'un « traitement abusif ». Dans un communiqué officiel, elles réclament des explications à Washington, qu'elles n'ont pas encore obtenues. En attendant, la police d'Avon et le numéro deux de l'ambassade américaine aux Émirats, Ethan Goldrich, ont présenté leurs excuses à la victime. Et, contre toute attente, Abu Dhabi a réagi en déconseillant à ses ressortissants de porter la...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • 35924358 il y a 5 mois

    Ca, c'est un article. Complet.