Élysée : des "ex" à 10,3 millions d'euros par an

le
0
François Mitterrand, Jacques Chirac et Valéry Giscard d'Estaing à l'inauguration du musée d'Orsay le 1er décembre 1986 
François Mitterrand, Jacques Chirac et Valéry Giscard d'Estaing à l'inauguration du musée d'Orsay le 1er décembre 1986 

Mediapart dévoile un rapport de la Cour des comptes remis à François Hollande à l'été 2014 dans le plus grand secret. Le document d'une vingtaine de pages chiffre l'ensemble des dépenses engagées pour les anciens présidents de la République, soit 10,3 millions d'euros par an (en personnel, bureaux, gardes du corps, etc.). Il recommande de baisser ces dépenses dans un « triple souci de modernisation, de transparence et de maîtrise de la dépense publique ».

Outre le rapport, rédigé par le patron de la Cour des comptes Didier Migaud et celui du Conseil d'État Jean-Marc Sauvé, Mediapart dévoile également le modèle de décret fourni « clés en main à l'Élysée », qui permettrait d'appliquer cette réforme sans délai. Le rapport prévoit notamment de rendre certains avantages dégressifs, car « les besoins liés à la fonction sont moindres au fur et à mesure que l'on s'éloigne de la fin du mandat ». Il prévoit également de supprimer les privilèges prévus pour les veuves.

Des avantages fixés par une simple lettre

François Hollande avait demandé cette évaluation à Didier Migaud et à Jean-Marc Sauvé en 2013, en même temps qu'il prévoyait de réviser la Constitution pour priver les anciens présidents de siège au Conseil constitutionnel. Ce rapport, actualisé en mars, confirme l'idée que « les ressources publiques allouées aux anciens chefs de l'État...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant