Elizabeth II : Sa Majesté des animaux

le
0
Comme Marie-Antoinette au Petit Trianon, Elizabeth II dispose à Balmoral, en Écosse, d?un « jardin secret », où elle profite en toute liberté de ses chevaux et de ses chiens. Ici vers 1965.
Comme Marie-Antoinette au Petit Trianon, Elizabeth II dispose à Balmoral, en Écosse, d?un « jardin secret », où elle profite en toute liberté de ses chevaux et de ses chiens. Ici vers 1965.

Oh my dog ! La nouvelle, à peine relayée sur le continent, a échauffé les oreilles des plus conservateurs des auditeurs de la BBC : le 9 février 2015, Caroline Kisko, secrétaire du club canin le plus prestigieux du Royaume-Uni, annonçait que les corgis étaient menacés de disparition. Avec moins de 300 naissances par an et 274 individus recensés sur tout le territoire britannique en 2014, la race préférée de la reine subit l'inflation galopante ? si l'on peut dire ? du bouledogue français, nouvelle tocade des British branchés chiens.

Le corgi pâtit en outre de son atavisme de croqueur de jarrets ? sa fonction au sein des troupeaux de moutons du pays de Galles ?, ce qui, de la part d'un animal évoquant un fennec croisé avec un ramasse-miettes, ne laisse pas d'étonner de ce côté-ci de la Manche. Mais les couloirs des résidences royales britanniques sont parcourus des rumeurs de morsures infligées aux valets, conseillers, agents de sécurité et membres de la famille royale, sans oublier le facteur de Balmoral?!

Plateaux en argent

« Ce sont les créatures les plus antipathiques de la cour », persifle Brian Hoey, auteur de Pas devant les corgis, dans les coulisses de la monarchie et de Animaux attitrés de Sa Majesté. Elizabeth II déborde pourtant d'attentions envers ses petits compagnons velus qu'elle nourrit aux scones et à la marmelade servis sur des plateaux en argent, quand elle ne leur...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant