Élections régionales : le Front national fait peur à gauche comme à droite

le
0

À l'approche des élections régionales, le Front national fait, une fois de plus, peur à toute la classe politique. Le PS est tétanisé et se contente de crier au loup, tandis que la droite hésite entre se pincer le nez et courir derrière, ou devant, à l'instar de Nadine Morano... Comme son père auparavant, Marine Le Pen fait-elle turbuler le système ? Roselyne Febvre en débat avec les éditorialistes Bruno Jeudy et David Revault d'Allones.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant