Élections départementales 2015 : attention aux sondages ce soir !

le
0
À l'issue des départementales, qui du Front national ou de l'UMP pourra se revendiquer premier parti de France ?
À l'issue des départementales, qui du Front national ou de l'UMP pourra se revendiquer premier parti de France ?

C'est l'enjeu de ce premier tour des départementales : qui du Front national ou de l'UMP pourra se revendiquer "premier parti de France" ? Marine Le Pen en fait l'enjeu majeur et quasi unique de ce scrutin. Cependant, la méthodologie des sondeurs qui délivreront à 20 heures une estimation nationale doit être analysée avec précaution.Si l'on s'en tient à la classification traditionnelle des partis et des candidats par le ministère de l'Intérieur, le score du Front national sera minoré. En effet, la Place Bauveau ne fait pas de distinction entre l'UMP et les divers droites ni entre le PS et les divers gauche. Or, certains divers droite sont soutenus par l'UMP et d'autres non. Idem au PS. Le ministère de l'Intérieur ne fait pas le distinguo, ce qui a pour conséquence de gonfler légèrement le score de l'UMP et du PS au détriment du FN.Multitude de situationsEn outre, ce scrutin local a généré une multitude de situations qui complique l'étiquetage politique nationale. On a vu, en effet, selon les départements, les écologistes tantôt associés au PS, tantôt solitaires, tantôt alliés au Front de gauche... Dans ce cas, comment consolider exactement le score de EELV au niveau national ? L'UDI a très souvent uni son sort à l'UMP. Que reste-t-il du centre dans ce cas ? Le score du MoDem, mais qui n'est pas, à lui seul, représentatif du centre... Bref, les classifications traditionnelles du ministère de l'Intérieur ne permettront pas une...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant