Elan de solidarité au Cameroun, près d'une semaine après le déraillement du train d'Eseka

le
0

Au programme : L'élan de solidarité des Camerounais une semaine après la catastrophe ferroviaire d'Eseka. Le Syndicat National des journalistes camerounais annonce la création d'une commission d'enquête nommée Eseka 1. En Tunisie, le conseil supérieur de la magistrature est entré en fonction. Et puis à Lagos, les designers ont décidé de mettre à l'honneur des femmes voluptueuses à l'ouverture de la Fashion design Week.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant