EgyptAir : ce que disent les signaux automatiques du vol MS804

le
0
Nouvelles découvertes sur le crash de l'avion EgyptAir.
Nouvelles découvertes sur le crash de l'avion EgyptAir.

Ce sont elles avant tout qui révéleront la vérité sur le crash du vol MS804 qui a tué 66 personnes jeudi : les boîtes noires qui gisent en Méditerranée. Les recherches ont repris trois jours après le crash pour localiser les fameux enregistreurs de vol. Les dernières conversations dans le cockpit et les données techniques devraient permettre de trancher entre la thèse de l'accident et celle de l'attentat.

Les navires et avions scrutant la mer entre la Crête et la côte nord de l'Égypte cherchent aussi à récupérer les corps des 66 occupants de l'avion, dont 30 Égyptiens et 15 Français. Un sac à dos d'enfant rose orné de papillons, un petit morceau de carlingue déchiqueté, des revêtements de sièges déchirés et un gilet de sauvetage font partie des premiers débris repêchés, selon les photos poignantes publiées samedi par l'armée égyptienne.

Pour retrouver les « boîtes noires », une course contre la montre est enclenchée. Le « ping » des balises des deux enregistreurs n'émettra que pendant 4 à 5 semaines dans l'eau, avant que leurs batteries ne soient épuisées. Dans l'attente de leur découverte, l'absence de revendication et l'émission d'alertes signalant de la fumée à bord et une défaillance du système des commandes de vol quelques minutes avant que l'appareil ne chute semblent réhabiliter la thèse de l'incident technique.

Un message audio diffusé samedi soir du porte-parole de...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant