EELV part sans le PS au 1er tour des régionales dans le Nord

le
0
LES VERTS REFUSENT DE S'ALLIER AU PS AU 1ER TOUR DES RÉGIONALES DANS LE NORD-PAS DE CALAIS-PICARDIE
LES VERTS REFUSENT DE S'ALLIER AU PS AU 1ER TOUR DES RÉGIONALES DANS LE NORD-PAS DE CALAIS-PICARDIE

LILLE (Reuters) - Les militants écologistes du Nord-Pas-de-Calais et de la Picardie ont décidé samedi au cours d'une assemblée générale d'Europe Ecologie-Les Verts (EELV) de ne pas s'allier avec le Parti socialiste au premier tour des élections régionales de décembre, a-t-on appris auprès du mouvement.

A 74,5%, les militants ont décidé de soutenir la ligne défendue par la tête de liste, Sandrine Rousseau, qui souhaite discuter d'une liste commune avec le Front de gauche, mais pas avec le PS, dans cette région que vise le Front national.

Lors du dernier scrutin départemental, le FN est arrivé en tête dans les cinq départements qui composent la nouvelle région.

Marine Le Pen sera tête de liste pour le FN aux régionales, Xavier Bertrand pour Les Républicains, et Pierre de Saintignon pour le Parti Socialiste.

L'exécutif socialiste a tendu la main à plusieurs reprises à EELV, menacé de dislocation après les départs de François de Rugy et Jean-Vincent Placé, respectivement présidents de groupe à l'Assemblée nationale et au Sénat.

François Hollande a redit lundi que la porte du gouvernement était ouverte aux écologistes.

La stratégie du parti pour les élections régionales de décembre, où il entend concourir seul ou allié au Front de gauche pour le premier tour, explique en partie les récents départs de certains ténors du mouvement.

François de Rugy a d'ailleurs fustigé sur Twitter une décision qui prouve une fois de plus selon lui "la dérive gauchiste" de la formation et son "sens aigu de l'irresponsabilité".

(Pierre Savary, édité par Chine Labbé)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant