EELV : La famille (à moitié) recomposée

le
0
Corinne Lepage, Jean-Vincent Placé, Serge Orru et Emmanuelle Cosse, à l'Assemblée nationale samedi pour tenter de recomposer la famille écolo.
Corinne Lepage, Jean-Vincent Placé, Serge Orru et Emmanuelle Cosse, à l'Assemblée nationale samedi pour tenter de recomposer la famille écolo.

C'est la photo qu'ils attendaient tous aujourd'hui. Yves Piétrasanta (Génération écologie), Antoine Waechter (MEI), François de Rugy (EELV), Jean-Luc Bennahmias (Front démocrate), Corinne Lepage (Cap 21) et la patronne des Verts Emmanuelle Cosse, réunis à la même tribune, dans la salle Colbert de l'Assemblée nationale. Ne manquait plus que Robert Hue (MDP, ex-PC) qui, dans un message, leur a apporté son soutien. Le sénateur Jean-Vincent Placé souhaiterait même rallier à sa cause... le centriste Jean-Louis Borloo."Duflot, elle est mal !"La grande famille écolo-progressiste-humaniste serait-elle enfin réunie comme l'avait souhaité, en 2009, Daniel Cohn-Bendit ? L'ex-trublion de Mai 68, qui fête aujourd'hui ses 70 ans, doit regarder cela d'un oeil perplexe et amusé... Son idée de "confédération" reprise par un Placé, qui se proclame dorénavant "très cohn-bendiste" et déclare la "forme partidaire morte" alors qu'il s'est toujours construit en opposition au leader européen ! L'anecdote a dû également faire sourire Cécile Duflot. L'ex-secrétaire nationale, absente bien sûr - puisqu'elle s'inscrit sur une ligne totalement contraire à son ancien bras droit -, a cependant du souci à se faire. Si sa position anti-Valls est toujours majoritaire en interne, elle n'en est pas moins de plus en plus contestée. "Elle est mal ! commente un des organisateurs. Tout le monde nous soutient même les ONG, et dans la salle il y a toutes les tendances...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant