Éducation prioritaire : la grande angoisse des "bobos" de Montreuil

le
7
Manifestation devant le ministère de l'Éducation nationale, le 9 décembre 2014.
Manifestation devant le ministère de l'Éducation nationale, le 9 décembre 2014.

Isabelle a 46 ans, une fille en CM1, une autre en quatrième. Elle est comédienne et, depuis le 21 novembre, elle occupe alternativement l'école Paul-Bert et le collège Paul-Éluard où sont inscrits ses enfants pour que le quartier du Bas-Montreuil demeure réseau d'éducation prioritaire. "Il y a une très grande solidarité avec les profs et entre les parents : on se coordonne, on garde les gamins les uns des autres." Isabelle a déménagé de Vincennes pour Montreuil en 2007, attirée par sa "mixité culturelle et sociale". Il y a 15 ans, cette partie de la ville était insalubre et pauvre, habitée par une majorité de familles d'origine africaine ou maghrébine. Elle a été réaménagée, les prix de l'immobilier parisien y ont poussé de nouvelles populations. Sofiane tient là-bas un magasin d'ameublement oriental ; il n'a plus les moyens d'habiter le quartier. "Les gens d'ici partent, ils remontent vers le nord de la ville ou à Rosny-sous-Bois. Ceux qui s'en vont ne reviennent pas." Il le dit avec un sourire forcé, avoue un peu d'amertume. "La boboïsation ? Oui, évidemment. C'est chic et choc par là-bas", commente la propriétaire d'une épicerie. "Là-bas", c'est, par exemple, la petite place à un jet de pierre du collège où ont fleuri des cafés, une boutique d'objets d'art, l'enseigne bio des "nouveaux Robinsons". Mercredi, la ministre de l'Éducation nationale Najat Vallaud-Belkacem présente en comité interministériel la...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlaure13 le mercredi 17 déc 2014 à 12:55

    8-Texte de Martin Niemöller (1892-1984), pasteur protestant arrêté en 1937 et envoyé au camp de concen-tration de Sachsenhausen. Il fut ensuite transféré en 1941 au camp de Dachau. Libéré du camp par la chute du régime na//zi, en 1945…et à la lecture de ce texte, on peut penser qu’il est GRAND TEMPS de prendre conscience de la cata qui ns guette, et de se MOBILISER sans état d’âme, car + ns attendons, + il sera difficile d’y échapper !!!...

  • mlaure13 le mercredi 17 déc 2014 à 12:49

    6-Les Allemands, les Japonais, les Chinois, les Russes, les Rwandais, les Serbes, les Albanais, les Afghans, les Irakiens, les Palestiniens, les Nigériens, les Algériens, tous amoureux de la Paix, et beaucoup d'autres peuples, sont morts parce que la majorité pacifique n'a pas réagi avant qu'il ne soit trop tard. Quant à nous, qui contemplons et subissons sans broncher tout cela, nous devons observer le seul groupe important pour notre mode de vie, partout dans le monde : les FANATIQUES !!!...

  • mlaure13 le mercredi 17 déc 2014 à 12:39

    5-Le japonais moyen, avant la deuxième guerre mondiale, n'était pas un belliciste sadique. Le Japon, cependant, jalonna sa route, à travers l'Asie du sud-est, de meurtres et de carnages dans une orgie de tueries incluant l'abattage systématique de douze millions de civils chinois, tués, pour la plupart, à coups d'épée, de pelle ou de baïonnette. Et le Rwanda qui s'effondra dans une boucherie. N'aurait-on pu dire que la majorité des Rwandais était pour «la Paix et l'Amour» ?

  • mlaure13 le mercredi 17 déc 2014 à 12:36

    3-La réalité, brutale et quantifiable, est que la «majorité pacifique», la «majorité silencieuse» y est étrangère et se terre. La Russie communiste était composée de russes qui voulaient tout simplement vivre en paix, bien que les communistes russes aient été responsables du meurtre d'environ vingt millions de personnes. La majorité pacifique n'était pas concernée. L'immense population chinoise était, elle aussi, pacifique, et les communistes chinois tuèrent soixante-dix millions de personnes.

  • mlaure13 le mercredi 17 déc 2014 à 12:34

    3-La réalité, brutale et quantifiable, est que la «majorité pacifique», la «majorité silencieuse» y est étrangère et se terre. La Russie communiste était composée de russes qui voulaient tout simplement vivre en paix, bien que les communistes russes aient été responsables du meurtre d'environ vingt millions de personnes. La majorité pacifique n'était pas concernée. L'immense population chinoise était, elle aussi, pacifique, mais les communistes chinois réussirent à tuer soixante-dix millions de

  • mlaure13 le mercredi 17 déc 2014 à 12:33

    3-La réalité, brutale et quantifiable, est que la «majorité pacifique», la «majorité silencieuse» y est étrangère et se terre. La Russie communiste était composée de russes qui voulaient tout simplement vivre en paix, bien que les communistes russes aient été responsables du meurtre d'environ vingt millions de personnes. La majorité pacifique n'était pas concernée. L'immense population chinoise était, elle aussi, pacifique, mais les communistes chinois réussirent à tuer le nombre s

  • mlaure13 le mercredi 17 déc 2014 à 12:29

    2- Ce sont les fanatiques qui paradent, financent cinquante conflits armés de par le monde, assassinent les chrétiens ou des groupes tribaux à travers toute l'Afrique et mettent peu à peu la main sur le continent entier, à travers une vague islamique. Ce sont les fanatiques qui posent des bombes, décapitent, massacrent ou commettent les crimes d'honneur et qui prennent le contrôle des mosquées, l'une après l'autre. Ce sont les fanatiques qui prêchent avec zèle la lapidation et la pendaison.