Éducation : Juppé, la réforme tranquille

le
0
Alain Juppé en visite dans une école primaire de Caudéran en 2007.
Alain Juppé en visite dans une école primaire de Caudéran en 2007.

C'est à peine la rentrée que les politiques présentent déjà leur copie rédigée pendant l'été. Alain Juppé ne publie pas un mais quatre livres programmatiques, qui seront tous en librairie avant la primaire de novembre 2016. Au menu : l'éducation d'abord, puis l'économie, le rôle de l'État et, enfin, les chantiers européens et internationaux.  L'ancien Premier ministre compte s'inscrire « sur une campagne profonde, pas sur une campagne de slogans et d'estrades », d'après Benoist Apparu, député de la Marne. Il est clair que le coordinateur de campagne de Juppé vise le candidat Sarkozy, qui s'est beaucoup fait entendre cet été.

« Le paquet sur l

'école primaire »

Le choix de commencer par l'école est un signe fort de cette volonté de se situer sur le terrain des idées. Le sujet est considéré comme « casse-gueule » à droite - voire désormais aussi à gauche ! La volonté de « refonder l'école » de Vincent Peillon, pourtant spécialiste du sujet, n'a pas duré longtemps. Mais Juppé le proclame : l'éducation est bien une priorité.

L'ouvrage n'a pourtant rien de bien révolutionnaire, mais en matière de réforme de l'école, mieux vaut enterrer ses rêves de grands soirs. Au début de Mes chemins pour l

'école, l'ancien enfant de ch?ur se souvient de sa scolarité à Mont-de-Marsan, « petite ville bien tranquille et même un peu...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant