EDF-GDF : les vrais privilèges des régimes spéciaux

le
0
À EDF, les salariés travaillent 32 heures par semaine et peuvent choisir de les faire en 4 jours. Tout compris, ils bénéficient de plus de 4 mois de vacances.
À EDF, les salariés travaillent 32 heures par semaine et peuvent choisir de les faire en 4 jours. Tout compris, ils bénéficient de plus de 4 mois de vacances.

"Paradis des planqués" : la formule est de Nicolas Lecaussin, ancien directeur de l'iFRAP, cet institut privé et indépendant qui évalue les politiques publiques et dénonce les dérives de l'État et de ses administrations. Auteur, il y a près de dix ans, d'un livre-choc qui avait fait sensation à l'époque, Cet État qui tue la France (Plon, 2005), il vient de faire paraître un nouvel essai argumenté, L'Obsession antilibérale française (Libréchange, printemps 2014). Nicolas Lecaussin, qui dirige aujourd'hui l'Iref, l'Institut de recherches économiques et fiscales, est un enquêteur redoutable et redouté qui n'a pas peur des mots. La langue de bois, il ne connaît pas !

À l'époque de son premier livre, il avait déterré la somme de tous les avantages sociaux et les incroyables privilèges des agents EDF, qu'on aurait dit enfouis sous terre dans un silence de mort ! Le black-out était total, mais Nicolas Lecaussin avait réussi à pénétrer dans ce bunker de la CGT. Ce qu'il y avait trouvé avait profondément choqué ses lecteurs. Qu'on en juge. Nous en reproduisons les principaux éléments avec son aimable autorisation.

85 jours de repos par an !

À EDF, les salariés travaillent 32 heures par semaine et peuvent choisir de les faire en 4 jours. Ils bénéficient de 85 jours de repos par an, soit 25 journées de congé, 45 grâce à la semaine de 4 jours, plus 10 ou 15 en cas d'heures supplémentaires. Soit, tout compris, plus de...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant