Écosse : veillée d'armes dans les pubs de Paris

le
0
Le Pure Malt, le seul pub écossais véritablement détenu par un Écossais, organisait hier une soirée aux couleurs de l'indépendance.
Le Pure Malt, le seul pub écossais véritablement détenu par un Écossais, organisait hier une soirée aux couleurs de l'indépendance.

La bataille pour l'indépendance de l'Écosse ne s'est pas seulement jouée dans les urnes. À Paris, à défaut de pouvoir prendre part au vote, les Écossais se sont retrouvés dans des pubs eux aussi écossais. Au Highlander, au pied du Pont-Neuf, il faut pourtant tendre l'oreille pour entendre autre chose que du français. Reste que pour cette journée historique, les écrans de télévision retransmettent la BBC et non les habituelles rencontres sportives. Mais la chaîne publique anglaise préfère consacrer tout son journal de 20 heures ou presque à la disparition d'une jeune écolière. Le référendum se jouant plus au nord est relégué au second plan...Sur fond de musique celtique, dans une atmosphère étouffante, l'alcool coule à flots. Les verres se vident aussi vite qu'ils se remplissent. Et les paris sur l'issue du vote ne cessent de se multiplier. Un partisan du non provoque la colère de ses amis qui rêvent du contraire. Assis au comptoir, un homme vêtu d'un kilt semble avoir prévu les deux cas de figure. Dans sa main gauche, il tient un drapeau de la Grande-Bretagne et dans l'autre, l'étendard de l'Écosse. Les Français plus nombreux que les Écossais Sur la rive droite de la Seine, les clients du Auld Alliance - du nom de cette alliance conclue au Moyen Âge entre la France, la Norvège et l'Écosse contre l'Angleterre - débordent sur le trottoir. Mais là encore, les Français sont les plus nombreux. Les discussions géopolitiques...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant