Duflot-Mélenchon : simple flirt ou future alliance ?

le
1
Jean-Luc Mélenchon et Cécile Duflot ensemble pour un meeting de soutien à Syriza, le parti grec d'extrême gauche.
Jean-Luc Mélenchon et Cécile Duflot ensemble pour un meeting de soutien à Syriza, le parti grec d'extrême gauche.

"Déjà, on ne couche pas le premier soir !" C'est dit ! Dans l'entourage de Cécile Duflot, on ne veut pas avoir l'air de céder trop vite aux avances de Jean-Luc Mélenchon. Même si l'on reconnaît que ce n'est "pas désagréable" d'être courtisé... Et l'ex-coprésident du Parti de gauche ne cesse de faire des oeillades à l'ex-secrétaire nationale des Verts depuis son départ du gouvernement. Leur flirt avait commencé devant des milliers de téléspectateurs sur le plateau de Des paroles et des actes, en décembre dernier. Il s'est poursuivi, lundi, au gymnase Japy, lors d'un meeting commun de soutien à Syriza (la coalition grecque candidate aux législatives). Et ce mardi matin, fier d'avoir fait venir l'ex-ministre aux côtés du PC, du NPA, de Nouvelle Donne et de quelques frondeurs PS, Mélenchon en remettait une couche assurant, sur BFM, travailler à une "coalition" avec les écolos. À la même heure, sur France Inter, Duflot était beaucoup plus prudente. Si elle a reçu le feu vert de sa base (qui a voté à l'unanimité pour sa participation au meeting de lundi), elle ne veut pas donner l'impression d'être dans "une opposition de gauche", comme Mélenchon. Difficile exercice d'équilibriste... Pour les départementales, l'ex-patronne des Verts a donc précisé que les accords avec le Front de gauche ne seraient pas automatiques, contrairement à Mélenchon qui souhaite des listes communes "partout". En revanche, Duflot retrouve son camarade...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • pichou59 le mardi 20 jan 2015 à 18:05

    n'oubliez pas de payer vos impôts!!