"Dropped" : la production répond aux "accusations indignes" d'Hubert Arthaud

le
0
La carcasse de l'un des hélicoptères qui transportaient l'équipe du tournage de l'émission de télé-réalité.
La carcasse de l'un des hélicoptères qui transportaient l'équipe du tournage de l'émission de télé-réalité.

L'enquête est en cours. La polémique aussi. Adventure Line Productions, la société qui produisait Dropped, a répondu ce jeudi à Hubert Arthaud, frère de la navigatrice Florence Arthaud, décédée ainsi que le boxeur Alexis Vastine, la nageuse Camille Muffat et sept autres personnes dans un accident d'hélicoptère lors du tournage en Argentine, le 9 mars. Le frère de la "petite fiancée de l'Atlantique", lui-même pilote d'hélicoptère, avait accusé la société de production d'avoir "privilégié la prise d'images par rapport à la sécurité" et s'était déclaré partie civile. Des accusations "indignes et mensongères", selon un communiqué publié par Frank Firmin-Guion, le président d'ALP, qui n'a pas "délibérément remplacé le copilote par un caméraman", comme l'a dénoncé le frère de la navigatrice. En effet, "c'est le pilote, commandant de bord, qui décide seul de la présence ou non d'un deuxième pilote", poursuit le dirigeant."Atteinte indécente à la mémoire" des victimes Hubert Arthaud avait déclaré : "J'imagine que le caméraman a dû dire 'vite vite vite on va sur l'hélicoptère' et après il s'est passé ce qu'il s'est passé". Des propos qui représentent "une atteinte indécente [au] professionnalisme" et à [la] mémoire" des membres d'ALP également décédés dans le crash, pour Frank Firmin-Guion, qui se dit "extrêmement choqué que Monsieur Hubert Arthaud prête des intentions et des propos à des victimes". Ce...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant