Docteur Manuel et Mister Valls !

le
0
Manuel Valls, Premier ministre.
Manuel Valls, Premier ministre.

France Inter : Ce matin, vous allez nous parler du jeu de Manuel Valls, un jeu d'équilibriste ?

Charlotte Chaffanjon : Oui ! On pourrait même dire un double jeu. C'est "Docteur Manuel et Mister Valls" ! L'expression est du député frondeur Christian Paul. D'un côté, il y a le Manuel Valls Premier ministre. Loyal et fidèle à François Hollande. Ce Manuel Valls là soutiendra le président, quoiqu'il arrive et jusqu'au bout. Ses proches aiment beaucoup dire ça : "Il veut aller au bout du quinquennat", sous-entendu : il n'a aucun projet de quitter le navire avant pour ne pas couler avec. Dans ce rôle-là, il est tellement convaincant qu'à gauche il arrive à passer pour un "légitimiste". Et puis d'un autre côté, il y a Manuel Valls l'ambitieux. Il ne s'en cache pas spécialement : c'est un homme politique qui rêve de l'Élysée depuis très longtemps, et qui a ses idées pour réformer la gauche, la renouveler, la refonder même. Ce Manuel Valls là était très discret depuis son arrivée à Matignon, on ne l'avait pas trop entendu... Mais ça, c'était avant.

Avant quoi ?

Avant cette interview qu'il a accordée à L'Obs la semaine dernière, dans laquelle on a retrouvé Manuel Valls tel qu'en lui-même. Celui qui veut en finir avec "la gauche passéiste", celui qui n'exclut pas de changer le nom du PS. Celui qui veut se rapprocher du centre. Tout ça est très calculé, Manuel Valls n'est pas du genre à improviser. D'ailleurs, il...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant