Disparition de Shimon Peres : que reste-t-il des accords d'Oslo ? (partie 2)

le
0

Shimon Peres, qui est éteint mercredi dans son sommeil à l'âge de 93 ans, était le dernier survivant des trois récipiendaires du Nobel de la paix 1994 récompensant leurs "efforts en faveur de la paix au Moyen-Orient", concrétisés un an plus tôt par le premier accord d'Oslo. Ce dernier jetait les bases d'une autonomie palestinienne et offrait un espoir de règlement du conflit.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant