DGSI : les fiches de Kouachi et Coulibaly périmées ?

le
0
Charlie : les fiches de la DGSI sur Kouachi et Coulibaly périmées ?
Charlie : les fiches de la DGSI sur Kouachi et Coulibaly périmées ?

"Depuis que je suis sorti de prison, j'ai beaucoup bougé, j'ai sillonné les mosquées de France, un petit peu, et beaucoup de la région parisienne". Telles furent les déclarations d'Amedy Coulibaly, l'auteur des tueries de la porte de Vincennes et de Montrouge, dans une vidéo diffusée après sa mort. Des affirmations confirmées par les enquêteurs, qui ont indiqué à nos confrères du Monde que le terroriste a en effet "fréquenté plusieurs mosquées et s'est livré, dans certaines, à du prosélytisme". Alors pourquoi son projet sanglant n'a-t-il pas pu être déjoué à temps par la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) ? Le Monde rapporte qu'après avoir été condamné à cinq ans de prison pour avoir participé à la tentative d'évasion d'Ait Ali Belkacem - condamné quant à lui pour l'attentat du RER Musée-d'Orsay en 1999 -, la qualification de "terroriste" n'avait pas été retenue pour Amedy Coulibaly par le tribunal correctionnel. Il apparaissait dans les fiches de renseignements comme simple "délinquant"."Dans le dossier de l'évasion, Chérif Kouachi et Amedy Coulibaly n'apparaissaient pas comme les plus dangereux en termes de récidive", a argumenté un magistrat antiterroriste auprès du quotidien du soir. Données périmées Autre faille : d'après une source proche de l'enquête, la documentation des services n'était "pas à jour", indique Le Monde. Par exemple, pour le domicile supposé d'Amedy...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant