Deux semaines après les attentats, les paiements par carte bleue battent des records

le
0

Alors que les Français semblent hostiles à arpenter les rayons des magasins, près de 37,9 millions d'échanges bancaires ont été enregistrés le week-end du 28 novembre. Un niveau jamais atteint jusqu'ici.

Au lendemain des attentats de Paris survenus vendredi 13 novembre, les clients s'étaient fait rares dans les magasins. Par peur ou pour des questions de précaution, les Français avaient opté de rester de chez eux fuyant les endroits fortement fréquentés. De quoi inquiéter les commerçants, notamment à l'approche de Noël. Une période cruciale en terme de ventes. Les nuages semblent toutefois s'éloigner. En effet, le nombre de transactions bancaires a explosé lors du week-end du 28-29 novembre. Près de 37,9 millions d'échanges ont été récensés lors de ces deux jours par le groupement des cartes bancaires. Le précédent record avait été enregistré le 6 décembre 2014, avec près de 37,3 millions de transactions. «Taditionnellement, les records sont battus le premier samedi de décembre, explique-t-on au groupement des cartes bancaires. Cette année, les Français ont anticipé d'une semaine».

Une bonne nouvelle pour les professionnels de la vente, impactés par les attentats du mois de novembre. Le groupement des cartes bancaires a constaté une chute massive des transactions financières le 14 novembre, au lendemain des fusillades. «C'est la suite logique de l'ambiance pesante qui n'était pas aux achats mais aussi aux nombreuses fermetures de magasins ce week-end là», analyse le groupement des cartes bancaires.

Il reste désormais à voir si cette tendance devrait se poursuivre dès ce week-end, théoriquement privilégié par les Français pour faire leurs achats de Noël. Un nouveau record peut effectivement être envisagé, rattrapant le nombre de transactions en berne, remarqué lors des deux week-ends suivant les attentats.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant