Deux salariés de la Banque de France soupçonnés d'avoir dérobé 1,8 million d'euros

le
0
Vue aérienne de Vic-le-Comte, dans le Puy-de-Dôme.
Vue aérienne de Vic-le-Comte, dans le Puy-de-Dôme.

Le vol était presque parfait. Deux salariés de la Banque de France de Vic-le-Comte (Puy-de-Dôme) ont été écroués vendredi soir après être passés aux aveux. Ils sont soupçonnés d'avoir dérobé plusieurs centaines de milliers d'euros de billets usagés, destinés à la broyeuse. Ils ont été interpellés mercredi soir chez eux, avec leurs épouses. Entendus en garde à vue jeudi, ils ont fini par craquer et tout révéler.

Les deux hommes, âgés de 56 et de 57 ans, ont été mis en examen pour vol aggravé et placés en détention dans la soirée du vendredi 12 septembre, à Clermont-Ferrand. Leurs épouses ont également été mises en examen pour recel et placées sous contrôle judiciaire.

Les investigations menées par la police judiciaire de Clermont-Ferrand ont permis de mettre au jour un paquet de billets enterré dans le jardin, chez l'un des salariés. Selon le procureur de la République, le sac contenait "plusieurs centaines de milliers d'euros". Un autre sac contenant cette fois-ci 1,3 million d'euros a été retrouvé dans le jardin d'une autre personne, mise hors de cause depuis. Les perquisitions ont permis de retrouver au total 1,8 million d'euros !

Ils s'affichaient sur Facebook

C'est une employée du service "traçabilité" de la papeterie qui a donné l'alerte cet été, après avoir constaté la disparition d'un carton de 8 kilos de billets usagés. "Nous confirmons avoir été victimes d'une tentative de fraude et ne ferons aucun...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant